Les voleurs de fables

Quest-ce- qu’il se passerait si qualcun decidait de voler toutes les fables du monde? Le silence du néant tomberait partout et l’arc-en-ciel perderait tous ces couleurs. Tout ça représente ce qui éprouvent les habitants de Hautsoleil, quand la bande des Tordus commence à voler la fantaisie.

Ne pouvant pas rester indifférent comme tous les autres, la petite Angiolina se rebelle et califourchant une gigantesque fourchette, s’envole en voyageant à travers les cinq continents. Pendant son long voyage les jours et les nuits se poursuivent et le froid des glaciers se succède au chaud du soleil africain. Les personnages des anciennes fables emmènent, comme des vaisseaux fantômes, la petite protagoniste en lieux riches d’histoire, en lui permettant de découvrir les cultures les plus variées et savourer la joie de l’amitié.                                                                                               En 2005, le livre a obtenue une Mention spéciale par l’International Peace Bureau au prix “Une fable pour la paix“.

Les voleurs de fables” reflet  l’imaginaire de la société européenne en nous révélant au même temps les profonds liens avec les différentes cultures du monde. Nous permet d’entrer pour quelques instants, dans la vie quotidienne d’un village et d’un people. Cette petite fable nous fait découvrir les traits typiques et les différences qui caracterisent un group, un pays et une façon de vivre.

Ce livre unit d’une façon trasversale aux cultures plus variées en nous narrant leurs spécifisités. Cette histoire met en évidence le monde interieur des lecteurs, qu’ils soient adultes ou enfants, en découvrant un nouveau sens de la vie, déterminé par la révélation des valeurs essentiels de l’amitié et de  l’amour, de la vie et de la mort, de la peur et du désir.

Le livre est divisée en six chapitres, pour les lecteurs âgés de six à onze ans. Editée par Edigio, l’histoire est introduite par la préface du professeur G. De Vecchis, professeur de géographie à l’Université La Sapienza de Rome (et président de l’Association nationale des professeurs de géographie). Le livre, en effet, en plus d’être un conte agréable, est aussi un support précieux pour inciter les enfants à étudier la géographie et pour introduire l’éducation interculturelle dans de nombreuses disciplines. Au texte est liés un projet pédagogique composé de six unités d’enseignement à utiliser en classe. Ce projet a été mené avec succès dans les écoles primaires italiennes.

contact: ladridifavole@gmail.com

Annunci

Lascia un commento

Archiviato in Senza categoria

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...