9. La peur est fait de rien

Le développement de la pensée critique et de la créativité, aussi que l’appropriation des compétences dans les relationes interpersonnelles et dans la communication, passent par l’expérience active de philosopher.

Pourtant, l’utilisation d’histoires spécifiques, à travers un réseau bien établi, peut animer des sessions de travail avec les enfants du groupe d’âge 5-10 et 11-14.

La peur est faite de rien” c’est un projet qui prend sa vie d’un conte italien, en rime. Il vise à développer les capacités de raisonnement des enfants en ce qui concerne les domaines clés de compréhension/connaissance de soi et la réflexivité, à travers l’expérience du dialogue et de la lecture comme un processus de construction collective de connaissances et de sens.

Ce projet promouvoi la croissance et la maturation sociale et émotionnelle des élèves par une rencontre avec les sentiments et les émotions dans une atmosphère de confiance et de respect au sein du groupe de classe, où chacun peut se sentir en sécurité de s’exprimer, d’écouter et d’être entendu.

Il faut apprendre à reconnaître les émotions (les notres et celles des autres) et à les exprimer à travers le dialogue, les images graphiques et le langage corporel.

Ceci est utile pour nous tous …

Objectifs:

– développer les compétences perceptives, langagières et d’expression

– les formes de langage iconique, des gestes et du corps pour exprimer des émotions

– codes non-verbaux pour communiquer / exprimer/réconnaitre les émotions

– apprendre à interagir avec les pairs et les adultes au cours d’une discussion

– la connaissance de soi

– la conscience des ses propres émotions

– la capacité d’examiner les opinions des amis et de la famille

– représenter graphiquement et verbalement faits vécus et relatés

– la capacité de traduire ses propres idées et sentiments en symboles graphiques

Chemin de fonctionnement:

1) L’histoire: lecture du conte “La peur est faite de rien”, R. T. Bruno, Editions MoL

2) La forest et les peurs: discussion sur les peurs, en suivant le chemin indiqué par le contes, en réflechint sur le texte et sur les illustrations

3)Notes: collecte et transcription des réponses dans une liste établie par ordre d’importance attribué par les enfants, pour les différentes réflexions émergé

4) Imiter: on va essayer d’imiter les visages de la peur…pour faire peur à la peur!

5)Communiquer avec le dessine: tout le monde dessine ses propres peurs, et les symbolise dans la façon plus spontanée possible.

6) Nous nous montrons: mise en place d’une petite galerie des dessins réalisés

Conduite du débat, comment se préparer pour la classe:

L’enseignant montre le livre “La peur est faite de rien”, présentant l’histoire comme une aventure qui a pour protagoniste la crainte et sa manière bizarre de se manifester. La curiosité peut être stimulée aidant les éleves à imaginer le scénario qui sera proposé par le livre:

Avez-vous déjà été dans une forêt?”

De où ils sortent les peurs?” etc…

Ensuite, on peut procéder à la lecture de chaque partie de l’histoire en rimes, déjà stratégiquement divisé par page, accompagné d’illustrations qui doivent être observés et soigneusement annotées.

Il était une fois

et chaque fois que tu le veux

un bois sombre d’arbres en plein jeu

….

Je connais un bois aux teintes sombres

de temps en temps je traverses ses ombres

Ses sentiers sont noirs et boueux

Quelle peur ! De fuir je serais heureux! …

Les élèves vont se d’identifier avec le protagoniste de l’histoire, donc sera plus facile instaurer un dialogue à partir de cette situation.

Après la lecture, sera ouvert une conversation informelle. Dans le débat sera proposé à l’ensemble des étudiants quelques questions

Exemples de questions:

Qu’est-ce que signifie “avoir peur”?

Tout le monde a peur de quelque chose, ou non?

D’où viennent les peurs, essayons de l’imaginer…

Combien des craintes y at-il?

Qu’il fait face à la peur?

Est ce que vous réconté jamais vos craintes? A qui?

L’école vous fait un peu peur parfois? Pourquoi?

Quels sont les moments à l’école qui vous font peur?

Vous avez peur de ne pas être capable d’apprendre?

Le protagoniste de l’histoire dit d’avoir peur quand il est seul dans son lit, vous n’avez jamais? Avez-vous peur de la nuit noire?

Qu’est-ce qui se passe dans la nuit, à votre avis?

Que pensez-vous pour dormir?

Le livre parles des arbres vers le bas, il ya à votre avis?

On peut essayer une autre façon de regarder quelque chose ou une situation qui nous fait peur? etc…

Il serait très intéressant de réfléchir sur le fait que le même objet peut apparaître vers le haut ou vers le bas, en fonction de l’angle sous lequel le regarder. Il suffit parfois de regarder les choses d’une manière différente de comprendre qu’en fin de compte ne sont pas si mauvais …

Plus d’infos:

Annunci

1 Commento

Archiviato in Senza categoria

Una risposta a “9. La peur est fait de rien

  1. bella esperienza! ho visto il tuo video…suggestivo… bRavA!

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...